Les interprètes face au traumatisme vicariant

arbre IC

Un séminaire en deux temps, avec une première partie réservée aux interprètes communautaires et une seconde, sous la forme d’un atelier conjoint entre thérapeutes et interprètes. Cet atelier conjoint aura également été proposé par les intervenant·es au Congrès 2022 de la World Association Of Cultural Psychiatry, à Rotterdam.

Descriptif

Les personnes issues de la migration ont fréquemment été exposées à des traumatismes psychiques et les relatent dans le cadre de leur suivi psychothérapeutique. Les interprètes communautaires qui les accompagnent sont alors exposé∙es à leur tour à du matériel traumatique et sont susceptibles d’expérimenter eux-mêmes des symptômes traumatiques. L’enjeu de cette formation est de comprendre les spécificités de ce type de processus, appelé traumatisme vicariant, ainsi que les mécanismes de son apparition, pour mieux le prévenir.

Objectifs

Les participant·es qui ont suivi ce module de formation sont en mesure de : 

  • expliquer certains mécanismes spécifiques du processus de traumatisation vicariante ;
  • expliciter les différences entre le traumatisme vicariant et d’autres formes d’épuisement professionnel, dont le burn-out, par exemple ;
  • citer certains facteurs de risque pour les interprètes qui travaillent auprès de personnes souffrant d’états de stress post-traumatique ;
  • identifier certains facteurs protecteurs et utiliser certains exercices pour prévenir le traumatisme vicariant.

 

Public et prérequis

  • Interprètes communautaires ayant suivi la formation initiale, soit les Modules 1 et 2 du système de qualification suisse des interprètes communautaires. Priorité donnée aux interprètes pouvant attester d’expérience dans le domaine de la santé psychique et des psychothérapies.
  • Psychiatres, psychologues, physiothérapeutes et soignant·es qui collaborent avec des interprètes communautaires dans le cadre de consultations psychothérapeutiques.

Intervenant·es

Nathalie Bennoun, Psychologue-psychothérapeute FSP, Psychologue adjointe, Consultation psychothérapeutique pour migrant·es, Appartenances.

Anne Delizée, Interprète, chargée de cours, Faculté de Traduction et d’Interprétation, Université de Mons, Belgique.

Felicia Dutray, Psychiatre-psychothérapeute FMH, médecin responsable Consultation psychothérapeutique pour migrant·es, Appartenances.

Orest Weber, linguiste, Psychiatrie de liaison et Unité Psy&Migrants, CHUV.

Méthodes

Exposés, analyses de situations, exercices.

Reconnaissance de la formation

  • Attestation de participation de l’association Appartenances délivrée à toute personne ayant suivi le séminaire.
  • Pour les interprètes communautaires, le séminaire correspond à 6 heures de formation continue, reconnue pour l’obtention du brevet fédéral.
  • Pour les psychologues, le séminaire correspond à 3 crédits reconnus FSP.
  • Pour les médecins, le séminaire correspond à 3 crédits reconnus FMH/SSPP.

logos siwf zertifiziert weiterbildungsstaette 2022 f cmyk

Dates

  • Du 7 décembre 2022 au 8 décembre 2022
Horaire
Mercredi 7 décembre de 16h00 -19h15
Jeudi 8 décembre de 9h00-12h15
Prix
Fr. 100.- pour les interprètes.
Fr. 50.- pour les psychothérapeutes (demi-journée)
Lieu
Appartenances
Rue des Terreaux 10, 3e étage
1003 Lausanne
Délai d’inscription
Mercredi 12 octobre 2022
Nombre de places
40
Places disponibles
35
5
Pour tous renseignements
Téléphone
Email

 

 
 

logo Appartenances

Appartenances Lausanne
Rue des Terreaux 10, 1003 Lausanne
021 341 12 50 (Réception)
021 341 12 51 (Interprétariat communautaire)

APPARTENANCES INTERPRETARIAT COULEURS

  

logo eduqua